Saint Roch, guérisseur de toutes les pestes
et maladies de peau.

Vie - Lieux de culte - Rayonnement...

 
 




59 : Nord

 

Ainsi au XVème siècle, "on évoquait le thaumaturge à l'occasion d'une épidémie de peste qui avait éclaté dans la cité (Venise), et une Confrérie, qui existait alors en l'église saint-julien, se chargeait de diriger la supplication angoissée d'un peuple confiant." (Pierre Louis Maldura)

 

"Et Jean Pin ajoute que le très saint corps de saint Roch est l'objet à Venise d'un culte fervent, que de nombreuses guérisons sont dues à son intercession, que ce culte s'est propagé à Amiens, à Beauvais, à Arras, et dans d'autres cité de la gaule begique et celtique, ..." (Augustin Fliche)

 

Au cours de la Grande Peste, un tiers de la population de l'Europe périt, dont les deux tiers de la population de l'Italie. On compte 60 000 morts à Sienne, 10 000 à Florence, 60 000 en Avignon où se sont réfugiés les papes.

 



Cousolre



 

« A la bifurcation de Boussignies et de Bersillie s’élève une chapelle dédiée à saint Roch.Le culte de ce saint, très populaire dans les Pays-Bas espagnols auxquels le Hainaut appartenait, se manifeste à Coursolre. En 1732, une statue se trouvait dans l’église paroissiale.
La petite chapelle datée de 1823, rappelle la protection demandée par le milieu rural pour les bouviers et leur bétail.


 


 

En 1861, sur l’initiative de la Société des Archers, dite de saint Roch, une souscription fut ouverte par la commune pour l’érection d’une chapelle plus vaste, témoignage des dernières épidémies de choléra du XIXème siècle.


 

 

Leur restauration s’imposait. Avec l’aide du Conseil Général, une participation municipale conséquente, le concours de nombreux bénévoles, les travaux sont achevés en 1939.Le site agréable, ainsi rénové, nous enseigne que saint Roch et les bonnes volontés peuvent nous protéger des pollutions du temps présent. »

 



 

 

 


 

 

Chapelle Saint-Roch d'Etrun


 

 

http://asso.nordnet.fr/ararco/Quelques_Chapelles/img30.jpg

 


 

 

Chapelle Saint-roch de Ferin


 

 

http://asso.nordnet.fr/ararco/Circuit_nord/Ferin_St_Roch_4.JPG==

 

Chapelle Saint-Roch de Goeulzin
 
ttp://asso.nordnet.fr/ararco/Circuit_nord/Goeulzin_oratoire_St_Roch_4.JPG
 

 

Hergnies

 
 
 


 
 
 

 

Chapelle Saint-Roch de Rumegie
 
La chapelle saint Roch, rue Prière, bâtie vers 1874 par Henri Adrien Lorthioir.
 



Dans le Valenciennois

*Canton de Condé-sur-Escaut : Condé (avant la révolution), Crespin (1866), Escautpont (1649), Fresnes-sur-Escaut, Hergnies (1649), Saint-Aybert (1849), Thivencelle (1849), Vicq (1849), Vieux-Condé (1649). *Canton de Valenciennes Est : Onnaing (1866), Quarouble (1854), Rombies (1849), Valenciennes (1854).
*Canton de Valenciennes Nord : Bellaing (1880), Wallers (1849).
*Canton de Valenciennes Sud : Thiant.
*Canton de Saint-Amand, rive gauche : Rumegies (1866).
*Canton de Saint-Amand, rive droite : Bruille-Saint-Amand (1849), Flines-lès-Mortagne (1866), Hasnon (1649), Saint-Amand-les-Eaux.
*Canton de Denain : Hélesmes (1866).
*Canton de Bouchain : Wavrechain-sous-Faulx.
 Dans le Douaisis
*Canton d’Adeux : Aubigny-au-Bac (1849), Brunemont, Bugnicourt (entre 1812 et 1866), Cantin, Erchin, Estrées (avant 1866), Féchin (1690, détruite àla révolution, reconstruite avant 1865), Fressain, Goeulzin (1866), Hamel, Lecluse, Marcq-en-Ostrevent (1866), Villers-au-Tertre. *Canton de Douai Nord : Flines-lès-Raches (1666).
*Canton de Douai Sud : Aniche, Auberchicourt, Férin, Masny, Montigny-en-Ostrevent, Roucourt.
*Canton de Marchiennes : Marchiennes (1866), Somain (avant la révolution).
*Canton d’orchies : Saméon (1849). 
 

Dans l’arrondissement de Lille

*Canton de Cysoing : Cysoing (avant la révolution), Genech (dans le château : lycée professionnel). *Canton de la Bassée : Sainghin-en-Weppes, Fournes-en-Weppes.
*Canton de Lille Ouest : Marquette-lès-Lille (nouvellement reconstruite).
*Canton de Marcq-en-Baroeul : Bondues, Marc-en-Baroeul.
*Canton de Quesnoy-sur-Deule : Deûlémont.
*Canton de Pont-à-Marcq : Bersée, Wahagnies.
*Canton de Tourcoinq Nord : Bousbecque.

Dans le Dunkerquois


 *Canton de Bailleul Sud-Ouest : Vieux-Berquin. *Canton de Bailleul Nord-Est : Steenwerck (1854).
*Canton de Cassel : Bavinchove, Cassel, Noordpeene, Rubrouck, Zermezeele.
*Canton de Coudekerque-Branche : Coudekerque.
*Canton de Dunkerque Est : Leffrinckoucke, Dunkerque.
*Canton d'Hazebrouck Nord : Caestre, Hazebrouck, Sercus.
*Canton de Merville : La Gorgue, Haverskerque, Merville (1854).
*Canton de Steenvoorde : Boeschèpe, Oudezeele (1614).
*Canton de Wormhout : Wormhout.
 

Dans I’Avesnois

*Canton d’Avesnes Nord : Beugnies (1668).
*Canton d’Avesnes Sud : Boulogne-sur-Helpe (1609), Etroeungt (1813), Floyon (1661), Marbaix (1663), Rainsars (1871), Sains-du-Nord (1776).
*Canton de Berlaimont : Noyelles-sur-Sambre.
*Canton de Landrecies : Forest-en-Cambresis (1926), Landrecies, Maroilles, Preux-au-Bois.
*Canton de Maubeuge Sud : Colleret.
*Canton de Le Quesnoy Est : Beaudignies.
*Canton de Le Quesnoy Ouest : Villers-Pol (1733), Wargnles-le-Grand.
*Canton de Solre-le-Château : Beaurieux (1757), Clairfayts, Cousolre (1623 et 1661), Dimont (1677), Liessies, Sars-Poteries (1862), Solre-le-Château.
*Canton de Trélon : Glageon (1838), Trélon.

Dans le Cambrésis

*Canton de Cambrai Est : Estrun, Naves. *Canton de Cambrai Ouest : Fressies.
*Canton de Carnières : Saint-Hilaire-lès-Cambrai.
*Canton de Le Cateau : Catillon-sur-Sambre (1607), Honnechy, Inchy.
*Canton de Marcoing : Villers-Guislain.
 
 
http://home.nordnet.fr/~jrmasson/jean-roch/saintroc.htm#Anecdotes
 


 

 

Chapelle Saint-Roch de Fournes-en-Weppes


 





 

62 : Pas-de-Calais

 

Ainsi au XVème siècle, "on évoquait le thaumaturge à l'occasion d'une épidémie de peste qui avait éclaté dans la cité (Venise), et une Confrérie, qui existait alors en l'église saint-julien, se chargeait de diriger la supplication angoissée d'un peuple confiant." (Pierre Louis Maldura)

 

"Et Jean Pin ajoute que le très saint corps de saint Roch est l'objet à Venise d'un culte fervent, que de nombreuses guérisons sont dues à son intercession, que ce culte s'est propagé à Amiens, à Beauvais, à Arras, et dans d'autres cité de la gaule begique et celtique, ..." (Augustin Fliche)

 

Au cours de la Grande Peste, un tiers de la population de l'Europe périt, dont les deux tiers de la population de l'Italie. On compte 60 000 morts à Sienne, 10 000 à Florence, 60 000 en Avignon où se sont réfugiés les papes.


 




14 : Calvados
 
 
Caen, Abbaye aux Dames





 

 


Chapelle et source Saint-Roch à Grangues


"Tout près du lieu de "travail" de G. en Normandie, il y a une fontaine
St Roch où l'eau est mise à disposition des passants.
La chapelle qui la surplombe n'est pratiquement jamais ouverte. Nous avons eu la chance que ce soit le cas hier en allant faire nos provisions d'eau. Bien
sûr, saint Roch nous attendais à l'intérieur... "

 
"Sous la chapelle se trouve au niveau des escaliers une première petite
fontaine, dont la statue a malheureusement disparu. Donnant sur la route,
une autre, plus importante, offre son eau à qui veut bien la prendre, avec
la bénédiction de la mairie de Grangues qui a installé un petit tronc public
pour l'entretien de la fontaine. Nombreux sont ceux qui viennent à ce point
d'eau.
Jusqu'à la fin du XIXème siècle avaient lieu des processions. L'eau
guérissait une des formes de la coqueluche. (informations fournies par un
voisin)"


 


















Chapelle Saint-Roch à Pont-d’Ouilly
 
 


 

Sur le plateau des Hogues, dominant les deux vallées de l'Orne et du Noireau, se tient une chapelle qui date du milieu du XVIe siècle. Les anciens racontent, et quelques vieilles estampes en témoignent, la venue de processions dans le chant des cantiques, au son gracieux des tinterelles.

Au début du XXème siècle, les antiques processions ont disparu et la vieille chapelle menace ruines. En 1932, les paroissiens de Saint-Marc-d'Ouilly se ressaisissent : charpente, clocher, murs et plafonds sont remis en état; le 27 août 1933, les fils reprennent avec foi les gestes de leurs pères, et depuis, c'est là que se tient chaque année, le dimanche qui suit le 15 août, le Grand Pardon normand de Saint-Roch.

La "Notices, Prières et cantiques du Pèlerinage" à la chapelle nous dit :"Un choléra plus redoutable, c'est le vice, le péché . Aidez-nous à devenir de plus en plus, dans la joie et dans l'adversité, dans la santé et dans la maladie, des chrétiens fermes dans la foi."



Pélerinage de la saint Roch en 2009.
La statue ancienne en orme massif est habituellement dans l'église de St-Mars-d'Ouilly.



 

Fresques peintes par Maurice Le Scouëzec en 1932
lors de la réfection de la chapelle Saint-Roch de Pont-d’Ouilly.
 
Choeur de la chapelle Saint-Roch

 

 

 

Fresque évoquant le Grand Pardon de la Saint-Roch
 

 

 

Naissance de Roch
 


 
Roch refuse le sein de sa mère le vendredi

 

 
Roch distribue ses jouets aux autres enfants


 

 

Roch soigne les malades

 

 
Roch réfugié dans la forêt
 

 

Roch en prison
 

 


Fête de saint Roch à Marek Sobcyk – Pologne.

 
 
Origine des Fresques
"En 1932, outre la réfection complète du bâtiment, 70 m2 de fresques sont peintes par un grand artiste du Salon d'Automne et des Artistes Français, titulaire de plusieurs bourses du gouvernement pour voyage d'étude aux colonies : Maurice Le Scouëzec.Il raconte la vie du saint en huit tableaux : la Naissance de saint Roch, saint Roch refuse le sein le vendredi, saint Roch distribue ses jouets, saint Roch part en pèlerinage pour Rome, réception de saint Roch à Aquapendente, saint Roch malade en forêt, saint Roch guérit les pestiférés et saint Roch en prison. Une neuvième fresque se trouve derrière l'autel : saint Roch et les Anges.

La facture en est un peu fruste et brutale ; le détail inutile est volontairement négligé mais la composition et les attitudes sont si expressives, dans un coloris très doux, qu'il en résulte une impression de force, de vie et aussi de recueillement."
 
http://www.pont-douilly.com/SaintRoch.php#Photos/SaintRoch/F2004_05.jp

 

 

"Litanies de saint Roch".

Extraits de "Notices, Prières et Cantiques du Pèlerinage"

Chapelle Saint-Roch de Pont-d'Ouilly.

 

"Fidèle disciple de Jésus-Christ
Détaché du monde
Persévérant ami de la croix
Brûmant de charité
Secourable aux malheureux
Avide d'opprobes pour l'amour de Jésus-Christ
prodige de dévouement aux malades
Héroïque serviteur des pestiférés
Guérisseur miraculeux de la peste
Puissant serviteurs d'illustres cités..."

 

 

Eglise de Villerville

 

 

 

80 : Somme
 

 

 

 


60 - Oise

 

Beauvais – Cathédrale.
 
 

 
Jouy-sous-Thelle.
 
 
 
 

 

02 : Aisne

 


 


Saint-Roch-sur-Egrenne
 
Gare de St-Roch St-Mars

 

 

Eglise Saint-Roch vue du Rocher

 

Saint-Roch devant l'Oratoire
 

 
Dans l''église

 
 

 

Vitraux de l'église

 

 

 

 


 


 


 

Oratoire Saint-Roch
 

 

Dans la Grotte situés en face l'église, au-dessus de la source

 

 


 

Châtreau-Gaillard


 
Collégiale des Andelys
 

 

Eglise du Petit-Andelys
 



 

   
Louviers

 




 

Eglise de Verneuil-sur-Arve 

 

 

 

 

Dieppe 
 

 

 
 
 
Eglise Saint-Jouin à Saint-Jouin-Bruneval 
 
 

Eglise Saint-Jouin, édifiée au XVIe s.

  Le 16 août, pèlerinage à saint Roch invoqué
contre les épidémies et maladies contagieuses.

Statue de saint Sébastien (XVIIIe s.) en bois polychromé,
sans doute l'un des saints les plus populaires dans nos églises.
C'est le saint antipesteux le plus honoré,
il est patron de nombreuses confréries.
Toujours représenté le corps transpercé de flèches.

 

 

 
Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site